lundi, décembre 03, 2007

Facebook is baaaaad !

Malgré les tentatives désespérée de certain(e)s (notamment un crustacé rose) de me faire entrer dans le réseau tentaculaire et exhibitionnisant de facebook, j'ai toujours su resister à leur appels de sirène et bien m'en a pris. La nouvelle façon de bombarder les gens de pub dès qu'ils sont sur ce site semble désormais me donner raison.


Pour ceux qui n'ont pas suivi l'actualité voici un petit résumé paru dans Libé -->cliquer ici<-- Pour couronner le tout, on sait tous que personne ne lit l'intégralité du contrat de 356 pages (evnirons) qu'on nous prie de lire, or celui de Facebook précise que toutes les données entrées sur le site (messages, éléments de profils, photos etc...) deviennent propriété de Facebook qui a le droit de les utiliser pour ses publicités, de les revendre à des tiers, de les licencier etc.

Grosso modo, soyez les dindons de la farce et vendez votre vie privé grâce à Facebook pour que d'autres se fassent encore plus d'argent sur votre dos ! (et on dit merci s'il vous plait !)

5 commentaires:

little tom a dit…

Mouis, enfin, comme tu le dis, personne ne lis le contrat (trop long pour etre lu), le concept est attirant, et s'il n'y avait pas eu libé tu n'aurais jamais su ça...
alors, JE suis sur Facebook, JE me suis fait avoir mais JE ne me sens pas dindon pour un brin (meme si parfois, j'aimerai bien etre une dinde moi aussi!)

Pumpkin Seeds a dit…

t'es sur facebook ? et comment ça se fait que je sais pas que t'es sur facebook et que t'es pas mon friend ?

tmjv a dit…

parce que je sais pas comment ca marche, et que ca m'enerve et que, et que, et queeeeeee!
non, je sais pourquoi! Parce que quand je veux rentrer mon adresse msn pour qu'il trouve mes "friends", je me rend compte qu'il ne prend pas "hotmail.FR" voilaaaaaaaa

Sophie a dit…

Le crustacé rose répond au bon contribuable.
Oui, je me suis INSCRITE sur facebook. Car on s'inscrit sur facebook, on "est" pas sur facebook, c'est pas les sims, c'est pas une double vie. C'est juste un réseau de communication, fermé, accessible seulement à ceux qui en font la demande, et c'est en cela que l'on est maître de ce que l'on y note, de ce qu'on y développe. Et pour ceux qui répondent que c'est une intrusion dans la vie privée des personnes, je leur répondrais qu'il existe une fonction très pratique qui s'appelle "edit privacy".
Quand aux multiples critiques sur la vente des profils et blablabla, vous croyez que c'est pas mieux les distributeurs de tracts à la sortie des facs: on va chercher les cibles visées là où elles se trouvent. Car oui, un jeune prof célibataire est une cible marketing également et la pub ciblée, ça m'étonnerais que tu ne la trouves que sur Facebook.
En moyenne, un français reçoit de l'ordre de 600 messages publicitaires par jour. Alors si tu veux te priver d'un outil comme Facebook en te basant sur un argument qui n'en est pas un, résiste tel un coucou qui protège son nid, tel le fermier armé qui guette le renard qui vient renifler la poule, tel le militant de la FSU qui lève son poing contre... euh... ben contre tout ça, là, voilà!
Sache que nous, dindons, nous t'aimons quand même, j'espère que ce message ne t'a pas faché et que tu continueras à me verser mes allocs jusqu'à ce que je devienne patron (ou ptêtre bien chef de pub!).

Maki a dit…

moi j'y suis sur facebook mais je vois pas à quoi ça sert...

Merry x mas too u 2 et meme too too u 2